COMMISSION DE PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

S’assurer que tout ce qui permet d’identifier une personne physique soit sécurisé et confidentiel.

Assises de la Transformation digitale en Afrique au Maroc : Le leadership du Sénégal magnifié à travers la CDP

Mme la Présidente de la CDP, Awa Ndiaye, a participé à la 10ème édition des Assises de la transformation digitale en Afrique (ATDA) tenue à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Benguerir, au Maroc, les 25 et 26 novembre 2021.

Quelque 400 décideurs s’y sont donnés rendez-vous pour célébrer une décennie de transition numérique.

L’événement était aussi l’occasion pour Mme Awa Ndiaye de prendre part à des réunions importantes, d’une part avec ses collègues du Maroc et du Ghana, et d’autre part, à la séance de travail avec le Président de l’Alliance Smart Africa.

Co-organisé sous les auspices de Cio Mag dirigé par Mohamadou Diallo et de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel du Maroc (CNDP), ce rendez-vous annuel autour de la transition numérique se tenait pour la première fois en Afrique, sur le thème « Déployer une infrastructure résiliente, souveraine et durable pour encourager l’innovation africaine ».

Avec le soutien de l’Agence de développement du digital (ADD) et de nombreuses multinationales et institutions internationales, les ATDA 2021 ont réuni d’éminentes personnalités et près de 70 intervenants de renom venus de 15 pays.  

« La tenue de cette édition au Maroc traduit incontestablement la volonté et la détermination du Royaume à œuvrer aux côtés des pays amis du continent pour ériger le numérique en véritable levier du développement économique et social », a rappelé la Ministre marocaine déléguée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, Mme Ghita Mezzour, lors de la cérémonie d’ouverture.

Au cours de la pandémie de Covid, les TIC ont démontré leur capacité à s’élever comme pilier majeur de la stabilité socio-économique. Aujourd’hui, plus que jamais, le déploiement d’infrastructures résilientes et durables est d’actualité dans un environnement de protection des données pour l’Afrique. 

Partenaire des ATDA 2021, la CNDP a tenu à co-organiser ces assises pour faire passer un message : « La protection des données et la protection de la vie privée ne doivent pas être perçues comme un ralentissement du déploiement et du développement digital mais comme un accompagnement favorable devant créer la confiance nécessaire pour encourager le digital », a précisé Omar Seghrouchni, président de la CNDP du Maroc. 

Poursuivant, M. Seghrouchni, qui s’est réjoui de la présence des éminentes Présidentes des Autorités de Protection du Sénégal et du Ghana, a ajouté que la confiance numérique est un sous élément de la souveraineté numérique. « Plus le citoyen se sentira protégé, plus il verra ses intérêts respectés, et plus il pourra adhérer au digital et conforter les investissements que font les Etats et les acteurs divers et variés pour développer ce digital.Pour vivre digital, il faut respirer confiance numérique », a-t-il dit.   

Le Président de la CNDP a rendu un hommage fort à sa collègue du Sénégal. Pour M. Seghrouchni, Mme Awa Ndiaye incarne un leadership qui a fini de rayonner sur le Réseau Africain des Autorités de Protection des Données Personnelles, dont le Sénégal est devenu aujourd’hui un porte-étendard.

En marge des Assises de la Transformation digitale en Afrique (ATDA), la Présidente de la CDP, a participé aux séances de travail très importantes tenues avec ses collègues du Maroc et du Ghana, respectivement Secrétaire Permanent et Présidente du Réseau Africain des Autorités de Protection des Données Personnelles (RAPDP). La réunion de haut niveau a permis de faire le point sur la marche du Réseau et de jeter les bases fortes du partenariat entre le RAPDP et Smart Africa, un allié stratégique des Autorités de Protection du Continent.

 Lacina Koné, le Directeur Général de l’Alliance Smart Africa, a profité de la rencontre pour louer le leadership du Sénégal sous la présidence de Mme Awa Ndiaye, qui, a accepté de diriger le groupe stratégique sur la protection des données personnelles au sein de l’Alliance. Un travail qui a permis à notre pays de devenir un porte-drapeau au sein de Smart Africa.

Au sortir de ces rencontres, la Présidente de la CDP a invité ses collègues du Bureau du RAPDP élargi à Smart Africa à tenir la prochaine réunion de haut niveau à Dakar à une date qui sera convenue d’accord parties. Une invitation acceptée et bien appréciée par la Présidente du Réseau Africain, Mme Patricia du Ghana et par M. Omar Seghrouchni, Secrétaire Permanent. La rencontre de Dakar sera l’occasion pour les Autorités de Protection de poser les balises qui permettront au Réseau de passer un nouveau cap.

Samedi, décembre 18, 2021 - 20:00

Abonnez-vous à la newsletter

Votre adresse électronique sera conservée par les services de la Commission uniquement pour vous envoyer la lettre d'information CDP. Conformément à la législation en vigueur, vous pouvez, à tout moment, utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

©2016 Commission de Protection des Données Personnelles