COMMISSION DE PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

S’assurer que tout ce qui permet d’identifier une personne physique soit sécurisé et confidentiel.

Conseils Pratiques: Prenez garde aux sites web que vous visitez, certains sont malveillants !

« Mieux vaut prévenir que guérir », cet adage populaire est toujours d’actualité surtout lorsqu’il s’agit de mettre en garde les sénégalais du caractère malveillant de certains sites web et applications mobiles. La Commission de protection des Données Personnelles, fidèle à sa mission de sensibilisation sur les risques liés aux nouvelles technologies, avertit les internautes de prendre les précautions nécessaires pour ne pas être victimes de sites web et applications mobiles malveillants. Parmi ces risques, nous pouvons énumérer : 

  • Vol de vos données personnelles :
    • Vos photos,
    • Vos vidéos,
    • Vos mots de passe,
    • Vos documents.
  • Destruction ou modification de vos documents
  • Espionnage (Suivi de vos activités de recherche et de navigation sur internet)
  • Utilisation de votre machine pour commettre à votre insu des infractions (des attaques informatiques)

Quels sont les facteurs susceptibles d’exposer l’internaute à ces risques ?

  • L’ingénierie sociale qui éprouve la naïveté de l’homme en l’incitant à cliquer sur des liens malicieux ou à télécharger des fichiers infectés ;
  • L’attaque à distance exploitant les failles des navigateurs (Firefox, Chrome, Internet Explorer par exemple)  et les vulnérabilités des extensions associées à ces navigateurs. Ces faiblesses peuvent permettre le téléchargement du contenu malveillant sur la machine (PC, téléphone, tablette, etc.) de l’utilisateur visitant une page web en apparence normale.

Pour vous protéger contre ces risques, la CDP recommande :

  • D’utiliser des navigateurs Web et des extensions à jour car des vulnérabilités et bugs sont découverts régulièrement au niveau des logiciels en général, les navigateurs web et leurs extensions en particulier. Ce qui obligent les développeurs (ou éditeurs de logiciels et d’applications) à publier régulièrement des mises à jour.

Il peut cependant s’avérer compliqué ou fastidieux pour un utilisateur d’avoir un aperçu de toutes les mises à jour publiées. D’où, la nécessité d’utiliser des logiciels permettant une gestion centralisée de ces mises à jour. A titre d’exemple, les logiciels suivants permettent cette gestion : Patch My PC, FileHippo App Manager ou Software Update Monitor (SUMo). Ce type de logiciels parcours la liste de nos applications installées, les compare avec la version disponible sur le site de l’éditeur et propose à l’utilisateur d’installer la version la plus récente de l’application ;

  • D’être vigilant par rapport aux sites web visités : En effet, il est nécessaire de savoir reconnaître un site malveillant. Pour cela, il existe des bases de données répertoriant les sites web en fonction de leur « réputation ». Ces BD peuvent être exploitées en téléchargeant des extensions pour navigateur web comme par exemple Dr.Web Link Checker et 360 Internet Protection. En effet, ces deux extensions pour navigateur analysent en temps réel les liens visités et bloquent ceux qui sont malicieux et même peuvent analyser les fichiers téléchargés avant enregistrement. Nous vous recommandons également le site web www.virustotal.com qui propose plus de 60 antivirus et permet de scanner aussi bien un lien qu’un fichier à télécharger.

     

Mardi, mars 20, 2018 - 11:00

Abonnez-vous à la newsletter

Votre adresse électronique sera conservée par les services de la Commission uniquement pour vous envoyer la lettre d'information CDP. Conformément à la législation en vigueur, vous pouvez, à tout moment, utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

©2016 Commission de Protection des Données Personnelles